Le syndicat des Quartiers de France, Alouette et environnants.

 

 

Un Rapide survol historique

 

Au début du XXème siècle, le bourg de Pessac commence à s’étendre et à devenir un lieu de villégiature pour les Bordelais. Mais, au-delà du Monteil, la densité de population reste faible. Le paysage se partage entre propriétés viticoles, fermettes d’élevage, prairies, forêt de pin.Dès le XVIIème siècle des lieux sont nommés sur les cartes en notre possession : Feuillas (X. Arnozan), France, Cazalet, Livrac et La Salle de Livrac (Stade du Haut-Livrac), les Bidets (rond-point des Provinces).Les premiers lotissements occupent l’espace, au sud du domaine de Cazalet près de la métairie de France (autour de la place Jean-Bonnafon). Tout au long du XXème siècle, un fort mouvement d’occupation et de densification va s’emparer de l’espace.

 

 

Des paysages urbains variés

 

Cette occupation continue s’est faite avec des paysages variés : maisons individuelles (arcachonnaises notamment) lotissements pavillonnaires (Baticoop autour de la place de Navarre), (les Cigognes : rues avec des noms d’aviateurs), et la très originale Cité des Castors (autoconstruite par les habitants). Immeubles collectifs également (Les Ailes Françaises, Cité Larrue, Cité Montigaud). L’urbanisation a épargné deux « poumons verts » du quartier : le parc du Château Cazalet, le parc et l’étang de Jozereau (dont le syndicat assure la gestion).

 

 

Un syndicat de Quartier pour quoi faire ?

 

Dès le début du XXème siècle les habitants se rendent comptent qu’il faut s’unir pour se faire entendre du centre-bourg. C’est vers 1909 que cette union se concrétise avec la création d’un « syndicat de défense, d’animation et de bienfaisance des quartiers de France, Alouette et environnants ». De nombreux « combats » seront menés par le SQF tout au long du XXème siècle. Citons quelques exemples : l’assainissement et la sécurité le long de la route d’Arcachon (aujourd’hui avenue du Général Leclerc), sauvetage du domaine de Cazalet des griffes des promoteurs (château, parc, pigeonnier…). Le syndicat de quartier est reconnu par la fédération des syndicats et comités de quartiers de Pessac (17 comités et syndicats). Il participe régulièrement à la concertation avec la mairie sur tous les projets urbains, et continue à représenter et défendre les habitants sur tous les problèmes de sécurité, santé (pollution), urbanisme (notamment le tramway, les projets immobiliers).

 

 

La Salle de France, un outil de cohésion sociale.

 

En 1937, les habitants du quartier de France prennent conscience de leurs besoins de distractions et de culture. Ils achètent un terrain et construisent de leurs mains une salle des fêtes (39 rue Anatole France), qui deviendra plus tard le siège du SQF.Le Syndicat actuel maintient cette tradition en organisant des spectacles originaux et conviviaux : théâtre, thés dansants, chanson, musique, expo-vente de peintures et photos, le tout à des tarifs abordables par tous. Ici ont lieu également le goûter de noël offert aux enfants, et la galette des rois offerte aux habitants.Certains évènements ont pour cadre le parc du Château Cazalet : deux vide-greniers, au printemps et à l’automne, et la fête annuelle du quartier, le deuxième week-end de septembre.

 

 

Le patrimoine, des racines pour tous

 

Dans un quartier urbain qui connait de nouveaux arrivants en permanence, il est important de donner aux nouveaux venus des connaissances sur leur lieu de vie, et aux anciens un moyen de transmettre ce qui fut leur vie. La commission patrimoine travaille à cela. Elle participe aux Journées Européennes du Patrimoine pour faire découvrir les étapes de la constitution du quartier (l’Alouette, le Château Cazalet, l’hôpital X. Arnozan, la Cité des Castors…)

 

 

Nous vous souhaitons d’apprécier les quartiers réunis dans le SQF, leur cadre de vie agréable et serein. C’est avec plaisir que nous vous accueillerons parmi nos adhérents (adhésion individuelle 8 € pour 2015).

 

Vous pourrez participer aux différentes commissions, et pourquoi ne pas, nous rejoindre au Conseil d’ Administration pour, avec nous, prolonger et donner vie à cette tradition séculaire.

 

 

Le CA du Syndicat des Quartiers de France, Alouette et environnants.

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now